Historique

Usine

À l’origine, en juillet 1957, trois municipalités s’associent pour former la CAVR (Corporation de l’aqueduc de la Vallée du Richelieu), il s’agissait des municipalités de Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park et McMasterville (CAVR – article juillet 1959). Beloeil ne figurait pas à cette association, car elle était autonome avec son alimentation provenant du lac Hertel. Le 28 juin 1968, la ville de Beloeil devient membre par décret et cède ses installations du lac Hertel. Ainsi est créé le CIAVR (Comité intermunicipal d’aqueduc de la Vallée du Richelieu), lequel compte quatre membres et trois municipalités clientes, soit Saint-Mathias-sur-Richelieu (depuis 1960), Saint-Basile-le-Grand (depuis 1960) et Saint-Jean-Baptiste. En 1982, le CIAVR est obligé par décret d’alimenter le village de Sainte-Madeleine.

Centrale

La Régie actuelle portant le nom de « Régie Intermunicipale de l’Eau de la Vallée du Richelieu » a été constituée par décret le 19 juillet 1986. Ce décret a été révisé en 1998 par une entente intermunicipale et à nouveau en 2003 par une autre entente intermunicipale ajoutant la municipalité de Sainte-Madeleine comme membre. Le mandat premier de la Régie est de produire et distribuer l’eau potable à chaque membre selon les règles édictées à l’entente intermunicipale de 2003.

Aujourd'hui

Aujourd’hui, notre Régie alimente en eau potable environ 83 700 personnes dans 8 municipalités membres et une seule municipalité cliente, soit Sainte-Marie-Madeleine.